Dominique Mulhem Retrospectıve 21.03.15 -10.05.15

Share Button

Né à Neuilly-sur-Seine en 1952, avant-gardiste, la peinture de Mulhem s’inscrit entre Pop Art, surréalisme et hyperréalisme. Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses galeries à travers le monde.

Il commence à peindre à la bombe et au pochoir dès le début des années 70, puis logiquement il évolue vers l’aérographe qu’il utilise avec des peintures à l’huile, d’une manière proche du sfumato de Da Vinci avec une succession de glacis légers. Précurseur, il est l’un des premiers artistes à s’être intéressé à l’holographie. Il réalise sa première peinture holopeinture bifocale avec un réseau lenticulaire dans les années 70.

Il aime traverser toutes les passerelles existant entre les différentes formes d’art, ayant ainsi l’impression d’être dans un mouvement perpétuel.

Il s’approprie des œuvres d’artistes célèbres et développe le concept du voyeur-voyant, où une œuvre est mise en scène dans un musée, une femme regarde l’œuvre, ….le mur, l’œuvre et la spectatrice rentrent dans la composition de l’œuvre qui pose la question sur notre regard. On regarde cette femme pensante qui regarde cette œuvre, on ne sait pas, si à cet instant, une autre personne nous regarde, regardant…

Share Button

Yorumlara kapalıdır